Tous les biodéchets de la COP21 seront recyclés et valorisés



Les 45 tonnes de déchets biodégradables produits lors de la COP21, la grand-messe sur le réchauffement climatique qui se déroulera jusqu’au 11 décembre, ne finiront pas à la poubelle. C’est Stéphan Martinez, un restaurateur parisien, qui a été chargé de leur collecte et de leur valorisation. Rien ne l’y prédisposait.


Tous les biodéchets de la COP21 seront recyclés et valorisés
Avant 2007, il n’avait jamais entendu parler de compostage ni de développement durable. C’est une émission de télé sur l’appauvrissement organique des sols qui a provoqué, il y a huit ans, sa « prise de conscience ». Ce bon vivant calcule alors que ses bistrots — L’Auberge Saint-Roch et Le Petit Choiseul, dans les 1er et 2e arrondissements de Paris — produisent chacun environ 6 à 8 tonnes de déchets par an.

« Je me suis rendu compte à quel point la France était en retard en matière de tri et de valorisation des déchets. Dans le milieu de la restauration, quasiment rien n’est fait. J’ai potassé le sujet et découvert qu’au Canada les restaurants comme les particuliers utilisaient des lombrics pour recycler leurs déchets biodégradables et les transformer en engrais naturel. »

Emballé, Martinez trouve un éleveur de vers de terre installé dans le sud de la France, qui lui fournit ses bestioles. Dans la cave de son restaurant, il installe un lombricomposteur artisanal, une caisse remplie de terre où les lombrics dévorent et transforment les bio-déchets en compost.

Lire la suite sur LeMonde.fr


Mots clés : Mr Moulinot

  

Actualité des membres | Membres fondateurs | Personnalités (politiques, chercheurs...) | Membres de l'Institut






Librairie
Librairie





Dernier Tweet

Kedge Business School FEDEREC Fondation Nicolas Hulot GrDF La Poste
       

Institut de l'économie circulaire © 2017