Séminaire de restitution du projet TRIPTIC




Le recyclage des matériaux en fin de vie est un enjeu majeur pour la préservation de nos ressources. Pourtant aujourd'hui encore, de nombreux déchets ne sont pas recyclés, notamment dans le cas de produits complexes multimatériaux. Par exemple, actuellement seuls 20% des plastiques contenus dans une voiture arrivant en fin de vie sont recyclés. Parmi les blocages techniques, la phase de tri des déchets est une étape critique. Dans le cas des produits complexes en fin de vie comme les Véhicules Hors d'Usage et les Déchets d'Equipements Electriques et Electroniques, le recyclage comprend une première étape de démontage permettant de récupérer un certain nombre de pièces. S'en suit une phase de broyage de ce qui ne peut être démonté, conduisant à la production de mélanges complexes qu'on ne sait pas trier de manière suffisante actuellement.

Le projet TRIPTIC vise ce type de déchets en priorité. Il consiste à ajouter des molécules "traceurs" dans les matériaux plastiques vierges ; traceurs qui seront détectés lors de l'arrivée en fin de vie des produits contenant ces matériaux. Le traceur contenu dans le déchet plastique en fin de vie, même s'il subit un broyage, sera alors détecté par méthodes spectroscopiques (fluorescence X ou UV). Les déchets ainsi identifiés pourront alors être triés automatiquement et rapidement. A terme, l'enjeu d'un tel projet est de conduire à la proposition d'une codification et d'une normalisation du traçage des matériaux polymères.


  

L'Institut | Membres | Les ateliers de travail | Adhésion | Publications | Case studies | Actualité de l'économie circulaire | Publications






Librairie
Librairie





Dernier Tweet

Kedge Business School FEDEREC Fondation Nicolas Hulot GrDF La Poste
       

Institut de l'économie circulaire © 2017