Rapport de la fondation Ellen MacArthur et Janez Potocnik "L'économie circulaire pour une Europe compétitive"




Rapport de la fondation Ellen MacArthur et Janez Potocnik "L'économie circulaire pour une Europe compétitive"
Cowes, le 14 septembre 2015
 
La Fondation Ellen MacArthur et Janez Potočnik, co-président du Panel international des ressources au PNUD et ex-Commissaire européen pour l’Environnement, présentent les conclusions d’une importante étude à l’occasion des Journées de clôture des Etats Généraux de l’économie circulaire du Grand Paris, le 15 septembre 2015.
 
Le rapport L’économie circulaire, pour une Europe compétitive est le fruit d’une collaboration entre la Fondation Ellen MacArthur, McKinsey Center for Busines and Environment et SUN (Stiftungsfonds für Umweltökonomie und Nachhaltigkeit). Le rapport montre qu’en adoptant les principes de l’économie circulaire et en prenant le virage des nouvelles technologies de l’information, l’Europe peut réaliser un bénéfice net de 1 800 milliards de dollars d’ici 2030, soit 900 milliards d’euros supplémentaires par rapport au modèle de développement linéaire traditionnel. Cela s’accompagnerait par ailleurs de retombées sociales positives telles qu’une augmentation de 3 000 euros du revenu des ménages, d’une diminution de 16% du coût direct du temps passé dans les embouteillages, ainsi qu’une réduction de moitié des émissions de CO2 par rapport au niveau actuel.
 
Les conclusions de cette étude furent initialement présentées le 25 juin dernier à la Commission européenne lors de la conférence des parties prenantes sur l’économie circulaire. Le Premier Vice-Président Frans Timmermans, le Vice-Président Jyrki Katainen, et le Commissaire Karmenu Vella étaient présents et soulignaient l’importance d’une stratégie circulaire pour l’Europe. « Je crois passionnément au potentiel de l’économie circulaire » affirmait Frans Timmermans à cette occasion.
 
Le modèle de croissance économique linéaire actuel est très dépendant de la consommation de ressources finies, ce qui  l’expose à la volatilité des prix, à des gains de productivités limités et une importante perte de valeur liée aux déchets.  Les recherches menées par la Fondation Ellen MacArthur ont identifié le bénéfice économique de la transition vers une économie circulaire, un système qui tend à préserver la valeur intrinsèque des produits, des composants et des matières. Le présent rapport expose pour la première fois les perspectives concrètes de l’économie circulaire pour les trois secteurs les plus consommateurs de ressources : l’alimentation, la mobilité et l’environnement bâti, représentant 60% des dépenses des ménages.
 
Au sein du modèle de développement linaire, les avancées technologiques seront source de bénéfices, mais le rapport souligne que les gains en termes de croissance, de revenu des ménages, à l’échelle de l’environnement sont potentiellement plus importants au sein d’un modèle circulaire. Les principaux résultats pour l’Europe sont :
 
• Une économie circulaire pourrait permettre de réaliser un bénéfice de 1 800 milliards d’euros d’ici 2030, ou deux fois les bénéfices réalisés dans le cas d’un développement linéaire actuel (900 milliards d’euros).
• En adoptant les principes de l’économie circulaire, l’Europe peut tirer parti des avancées technologiques et augmenter le revenu moyen des foyers européens de 3 000 euros, soit 11% de plus que dans un scénario actuel
• Le modèle circulaire serait avantageux dans bien d’autres cas. Par exemple, le coût direct du temps passé dans les embouteillages baisserait de 16% d’ici 2030 et de près de 60% d’ici 2050
• Les émissions de CO2 réduiraient de moitié d’ici 2030 par rapport aux niveaux actuels (48% de réduction des émissions de dioxyde de carbone d’ici 2030 à travers les trois secteurs étudiés et 83% d’ici 2050)
• La consommation des ressources primaires incluant les matériaux vierges utilisés pour l’automobile et le bâtiment, les terrains pour la construction, les fertilisant synthétiques, pesticides, l’eau pour l’agriculture, les carburants et l’électricité issue de l’énergie fossile pourrait baisser de 32% d’ici 2030 et 53% d’ici 2050, par rapport à aujourd’hui
• « Les études existantes mettent en évidence les effets positifs de la mise en œuvre de l’économie circulaire sur l’emploi »
 
Nous invitons les responsables politiques inspirés par la vision exposée dans ce rapport à consulter une analyse complémentaire exposé dans le rapport de la Fondation Ellen MacArthur : Delivering the circular economy : A toolkit for policymakers, une méthodologie détaillée visant à guider la transition vers une économie circulaire.
 
« Dans une Europe fortement peuplée, enfermée dans des modèles de production et de consommation intensifs en ressources, dépendante des importations, confrontée à la volatilité des prix des ressources et à une part toujours croissante du coût des ressources dans les coûts financiers de nos entreprises, l’efficacité dans l’utilisation des ressources et l’économie circulaire sont les meilleurs moyens d’améliorer notre compétitivité et de créer les conditions pour maintenir l’industrie en Europe. » Janez Potočnik, membre du comité de pilotage du rapport L’économie circulaire, pour une Europe compétitive.
 
« L’économie subit des bouleversements profonds avec l’avènement de la révolution technologique. Ce rapport a montré qu’en appliquant les principes de l’économie circulaire, nous pouvons stimuler ce changement, parvenir à une véritable transformation du système, et ouvrir une nouvelle ère de croissance et de développement découplé des pressions exercées sur les ressources. »
Ellen MacArthur
 
« Les résultats de cette étude montrent que, compte tenu des bouleversements induits par les nouvelles technologies, l’attitude des consommateurs et les nouveaux modèles économiques, l’économie circulaire est à la fois viable et prometteuse. Nous avons trouvé que les entreprises qui s’appuient sur les principes circulaires sont celles dont la croissance est la plus rapide. » Dr Martin Stuchey, McKinsey for Business and Environment
 
« SUN est très heureux de contribuer – à travers ce rapport – à l’un des débats économique les plus importants en Europe. Le rapport est au cœur des préoccupations de SUN : la recherche des opportunités économiques pour une meilleure gouvernance environnementale. » Dr Klaus Zumwinkel, Président of Deutsche Port Foundation and SUN
 
Télécharger la Note de synthèse en français
www.ellenmacarthurfoundation.org/fr/news
 
Télécharger le rapport complet en anglais
www.ellenmacarthurfoundation.org/books-and-reports
http://sun-stiftungsfonds.org/en/
 
Pour des informations complémentaires en anglais, contacter :
Clare Mucklow : +44 (0) 7710 966 864, clare.mucklow@ellenmacarthurfoundation.org
 
Pour des informations complémentaires en français, contacter :
lena@ellenmacarthurfoundation.org
 
Note aux rédacteurs
 
Le rapport est le fruit d’un partenariat entre SUN (Stiftungsfonds für Umweltökonomie und Nachhaltigkeit) la Fondation Ellen MacArthur et McKinsey Center for Business and Environment.
 
• SUN - (Stiftungsfonds für Umweltökonomie und Nachhaltigkeit) Fondation pour L’Economie environnementale et durable. SUN est un organisme crée en 2014 par la Fondation Deutsch Post, afin de développer ses activités internationales de soutien des institutions, des programmes et projets ayant trait aux défis et opportunités de la mondialisation, et au développement des activités transfrontalières. SUN promeut la recherche sur la protection de l’environnement, et la coopération internationale.
 
• La Fondation Ellen MacArthur créée en 2010 a pour mission d’accélérer la transition vers l’économie circulaire. Elle travaille dans trois domaines différents : la recherche et l’analyse, les entreprises et les gouvernements, l’éducation et la formation professionnelle. Avec son partenaire McKinsey & Co la Fondation quantifie le potentiel économique du modèle circulaire et développe les approches pour valoriser ces opportunités. Elle collabore avec ses partenaires (Cisco, Kingfisher, Philips, Renault, Unilever) et les membres de son réseau CE100 (entreprise, gouvernement et villes) pour développer des initiatives à l’échelle des entreprises et développer les connaissances.
 
• Le McKinsey Center for Business and Environment travaille avec les entreprises les gouvernements et les ONG pour répondre aux défis du développement durable à l’échelle du système et de la productivité des ressources. Le McKinsey Center for Business and Environment croit que la croissance au XXIe siècle ne devrait pas se contenter de gérer les arbitrages entre la préservation de l’environnement et la création de profit. A l’inverse, les nouveaux modèles économiques et les nouvelles technologies devraient permettre aux entreprises, aux villes, aux pays, d’utiliser les ressources naturelles de manière plus productives et de s’appuyer sur cette capacité comme source de valeur et d’influence. Pour ce rapport, le Centre a apporté un support analytique et un rôle de directeur de projet.



  

L'Institut | Membres | Les ateliers de travail | Adhésion | Publications | Case studies | Actualité de l'économie circulaire | Publications






Librairie
Librairie





Dernier Tweet

Kedge Business School FEDEREC Fondation Nicolas Hulot GrDF La Poste
       

Institut de l'économie circulaire © 2017