Première injection de biométhane réussie en Ile-de-France !



Après des essais techniques concluants cet été, les équipes de la Direction réseaux GrDF en Ile-de-France ont mis en service le 28 août dernier l’installation d’injection de biométhane de la ferme d’Arcy en Seine-et-Marne.


Première injection de biométhane réussie en Ile-de-France !
Désormais, un « gaz vert » 100% renouvelable d’origine agricole circule dans le réseau de distribution qui alimente 5 communes du département : Chaumes-en-Brie, Verneuil l’Etang, Guignes, Yèbles et Ozouer-le-Voulgis. Le succès de cette première injection marque l’aboutissement d’un projet pionnier en Ile-de-France et confirme le rôle d’acteur clé de GrDF dans cette filière d’avenir.

Une prouesse technique au service de la transition énergétique
A l’horizon 2050, 73% du gaz circulant dans le réseau de distribution sera du « gaz vert » selon les prévisions de GrDF. Cette opération marque ainsi une étape majeure pour le développement de GrDF en Ile-de-France. Pour les équipes en charge du projet, l’objectif était de mettre leur expertise technique au service de la transition énergétique.

« Techniquement, ce chantier est une véritable prouesse », explique M. El Houssni - Chef d'Agence Ingénierie Gaz Raccordement et Grands Projets. « Grâce à la mobilisation de tous, nous avons posé plus de 3 km d'extension de réseau en moins de 4 semaines. Puis, nous avons installé et raccordé le poste d'injection. Désormais, notre rôle est d'assurer l'odorisation, de contrôler la qualité du biométhane injecté, d’assurer la régulation de la pression et le comptage du poste. De cette première réalisation en Ile-de-France, nous retirons beaucoup d'enseignements pour les projets à venir ».

Quand les déchets agricoles deviennent source d’énergie
Dans l’unité de méthanisation de la Ferme d’Arcy, les déchets qui alimentent les digesteurs (enceinte dans laquelle s’effectue la fermentation des déchets) proviennent de l’exploitation agricole (résidus de cultures, d’élevage et déchets verts) ainsi que d’une laiterie voisine. Une fois chauffés et brassés, ces déchets se transforment en quelques semaines en biogaz qui, après épuration, devient du biométhane injectable dans le réseau de distribution de gaz naturel, et en digestat (un engrais naturel qui sera épandu sur les cultures).

Il s’agit du troisième site d’injection de biométhane dans le réseau de distribution opéré par GrDF. Les deux autres permettent d’acheminer du biométhane produit à partir de déchets ménagers collectés dans les collectivités voisines : à Lille-Sequedin (59) et à Morsbach (57).

Le biométhane en chiffres
  • Environ 8 GWh de biométhane seront injectés par ce site chaque année, soit l’équivalent de la consommation annuelle de 1 600 logements basse consommation.
  • En France, plus de 350 projets d’injection de biométhane dans le réseau de distribution de gaz sont en cours d’étude par GrDF.
  • En 2014, entre 17 et 20 installations devraient injecter du biométhane dans le réseau de distribution géré par GrDF.
  • En 2020, entre 5 et 16 TWh de biométhane pourraient être injectés dans le réseau de distribution (soit approximativement la consommation annuelle de 120 000 à 390 000 logements basse consommation).

> En savoir plus sur le Biométhane
> Découvrir le site injection Biométhane
> Le Biométhane sur le Blog de GrDF


Mots clés : GrDF
Mercredi 11 Septembre 2013

  

Actualité des membres | Membres fondateurs | Personnalités (politiques, chercheurs...) | Membres de l'Institut






Librairie
Librairie





Dernier Tweet

Kedge Business School FEDEREC Fondation Nicolas Hulot GrDF La Poste
       

Institut de l'économie circulaire © 2017