Phénix, l’entreprise reine de l’anti-gaspi



Récolter et distribuer les invendus de la grande distribution, c’est la plus grosse tâche de Phénix. Focus sur cette entreprise pro de l’anti-gaspi.


Entreprise pionnière de l’anti-gaspi en France, Phénix  a pour missions de récolter les invendus de nos grandes surfaces, de les redistribuer et même de former le personnel de la grande distribution. « Le surplus des uns devient la matière première des autres : c’est le principe de l’économie circulaire », explique Jean-Moreau, co-créateur de Phénix il y a un an de cela.

Aujourd’hui plus que jamais, notamment avec la toute nouvelle loi interdisant désormais les acteurs de la grande distribution à rendre leurs invendus impropres à la consommation, le système fonctionne. Phénix est implanté aux quatre coins de la France, en Ile de France, dans le Sud-Ouest, en Bretagne et en région Rhône-Alpes. Zoom sur cette entreprise multitâches, reine de l’anti-gaspi.

Phénix logistique le don aux associations

Leclerc, Carrefour, Système U, Monoprix, Franprix, Auchan… Phénix a un pied dans toutes les enseignes de la grande distribution. L’entreprise est directement mandatée par les grandes surfaces qui souhaitent gérer leurs invendus et les valoriser. « Nous disposons des bacs de dons que le personnel des magasins remplit au fur et à mesure, explique Jean Moreau. Nous assurons le parcours logistique et mettons évidemment à disposition des glacières pour assurer la chaîne du froid des produits frais et des fruits et légumes. »

Tous les produits récoltés sont ensuite redistribués gratuitement à de grosses associations comme Les Restos du Cœur, LeSecours Populaire ou La Croix Rouge. Mais aussi à de petites associations locales. Seule contrainte : ce sont à elles de venir récupérer les produits par leurs propres moyens.

Lire la suite sur magazine-avantages.fr


Mots clés : Phénix
Jeudi 4 Juin 2015

  

Actualité des membres | Membres fondateurs | Personnalités (politiques, chercheurs...) | Membres de l'Institut






Librairie
Librairie





Dernier Tweet

Kedge Business School FEDEREC Fondation Nicolas Hulot GrDF La Poste
       

Institut de l'économie circulaire © 2017