Les grandes entreprises confrontées à la crise de l’eau



Deux tiers des plus grandes entreprises mondiales reconnaissent être exposées à un risque touchant leur approvisionnement en eau, selon le rapport publié ce 5 novembre par CDP, une ONG spécialisée dans la lutte contre le changement climatique et la protection des ressources naturelles.


Deux tiers des plus grandes entreprises mondiales sont exposées
Deux tiers des plus grandes entreprises mondiales sont exposées
La sécheresse californienne n’inquiète pas seulement les agriculteurs. Elle a déjà causé 2,2 milliards de dollars (1,7 Md€) de dommages cette année à l’économie entière du Golden State et frappe directement ou indirectement 70% de l’Ouest américain.

Basée sur 174 firmes[1], dont l’activité est particulièrement dépendante des ressources en eau[2], cette étude montre que 68% des grandes entreprises s’estiment exposées à un risque menaçant leur approvisionnement.

Cette situation devrait directement affecter leur croissance, pour près d’un quart des entreprises sondées, en particulier dans les pays émergents: Brésil, Chine, Inde et Mexique. Selon la Banque mondiale, l’utilisation des eaux souterraines dépasse déjà de 80 fois, au Mexique, le taux de recharge des nappes. Un tiers des entreprises s’attendent même à observer une chute de leur croissance au cours des 12 prochains mois.

Lire la suite sur Le Journal de l'Environnement


  

L'Institut | Membres | Les ateliers de travail | Adhésion | Publications | Case studies | Actualité de l'économie circulaire | Publications






Librairie
Librairie





Dernier Tweet

Kedge Business School FEDEREC Fondation Nicolas Hulot GrDF La Poste
       

Institut de l'économie circulaire © 2017