Le nouveau paquet sur l'économie circulaire fait l'impasse sur le gaspillage alimentaire



Annoncées plus ambitieuses que ses prédécesseures, les nouvelles propositions de la Commission sur l'économie circulaire affaiblissent un certain nombre d'objectifs, notamment en termes de recyclage, de décharges, et de lutte contre le gaspillage alimentaire.


Le niveau d’ambition des objectifs européens de recyclage pourrait baisser dans le nouveau paquet législatif de la Commission européenne.

Selon les documents consultés par EurActiv, la Commission a affaibli l'objectif de recyclage, qui ne s'élève plus qu'à 65 %, et autorise un quota de 10 % de mise en décharge des déchets réutilisables ou récupérables. La présentation officielle du nouveau paquet aura lieu la semaine prochaine. 

Initialement, la première version du paquet législatif proposait un objectif de recyclage des déchets municipaux de 70 % pour 2030 et une interdiction absolue de mettre les déchets réutilisables ou récupérables dans les décharges.

Mais début 2015, le paquet sur l'économie circulaire de 2014 a été enterré par la Commission Juncker dans le cadre de l'initiative du « mieux légiférer ». Le premier vice-président de la Commission, Frans Timmermans, avait alors promis au Parlement de présenter un paquet plus ambitieux d'ici la fin de l'année.

Lire la suite sur Euractiv.fr


  

L'Institut | Membres | Les ateliers de travail | Adhésion | Publications | Case studies | Actualité de l'économie circulaire | Publications






Librairie
Librairie





Dernier Tweet

Kedge Business School FEDEREC Fondation Nicolas Hulot GrDF La Poste
       

Institut de l'économie circulaire © 2017