La mobilité à l’heure de l’économie circulaire



Adopter l’économie circulaire suppose de passer d’un monde à l’autre : de la surconsommation et du tout jetable à un juste prélèvement de la ressource et au recyclage. Une révolution nécessaire dans laquelle s’impliquent les acteurs de la mobilité. En route vers de bonnes pratiques.


La mobilité à l’heure de l’économie circulaire
Le modèle de croissance linéaire qui consiste à prélever, fabriquer, consommer et jeter a fait long feu. A l’échelle mondiale, l’extraction de ressources a augmenté de 80% entre 1980 et 2000. Soit 70 milliards de tonnes de matières extraites de la biosphère pour répondre aux besoins de l’humanité. Si rien n’est fait, ce sera trois fois plus en 2050, alerte le Programme des Nations Unies pour l’Environnement.

Pour les constructeurs, équipementiers et autres acteurs de la mobilité prêts à changer les usages et à adopter un mode de production plus responsable, la clé se trouve peut-être dans le concept d’économie circulaire. Vaste programme à considérer avec précaution au risque de le vider de sa substance.

En savoir plus sur MobiviaGroupe.com


Mots clés : Mobivia Groupe
Mercredi 6 Mai 2015

  

Actualité des membres | Membres fondateurs | Personnalités (politiques, chercheurs...) | Membres de l'Institut






Librairie
Librairie





Dernier Tweet

Kedge Business School FEDEREC Fondation Nicolas Hulot GrDF La Poste
       

Institut de l'économie circulaire © 2017