L’économie circulaire : une solution d’avenir ? Journée d’ateliers débats pour célébrer les cinq décennies d‘existence de la Zone Industrielle de Fos




Partant du constat que les énergies fossiles ne sont pas un puits sans fin, l’économie circulaire prend en compte les facteurs de population, des ressources, de croissances et d’environnement afin de proposer un modèle économique synonyme de développement durable, et pourquoi pas de « troisième révolution industrielle » comme l’évoque Grégory Giavarina. Le délégué de l’institut de l’économie circulaire revient sur la nécessité d’être moins dépendant des matières premières extraites tout en relançant l’emploi et en préservant l’environnement.

« L’économie circulaire nous pousse à revoir nos modes de fonctionnement afin de mieux gérer, d’arrêter le gaspillage et d’augmenter la durée de vie de la matière ».

Les déchets d’une industrie pourraient, dans ce système, être recyclés par une autre industrie voisine, elle même générant des déchets utiles à d’autres productions. Système qui permet, en plus de pouvoir s’appuyer sur de nouvelles énergies, d’éviter d’éventuels rejets toxiques dans la biosphère. Un modèle économique qui va dans le sens de la concertation mais qui demande une connaissance accrue en amont des industries. Peut-être une partie de la réponse aux vrais enjeux de ces cinquante prochaines années ?

Source "Zone Industrielle de Fos : Terre d'avenir ?"

Jeudi 2 Janvier 2014

  


Dans la même rubrique :
< >

Vie de l'Institut | Communiqués de presse | Revue de presse






Librairie
Librairie





Dernier Tweet

Kedge Business School FEDEREC Fondation Nicolas Hulot GrDF La Poste
       

Institut de l'économie circulaire © 2017