"L'avenir de l'UE se trouve aussi dans le recyclage"



Onze Etats membres de l'Union européenne, dont la Belgique, ont appelé lundi la Commission Juncker à ne pas relâcher ses efforts en matière d'économie circulaire et d'efficacité dans l'emploi des ressources.


"L'avenir de l'UE se trouve aussi dans le recyclage"
Alors que l'exécutif communautaire travaille à la finalisation de son programme des travail, ces pays craignent que des initiatives ambitieuses relatives au recyclage fassent les frais d'une démarche de simplification. Ils prennent donc les devants et appellent la Commission Juncker à pas tourner le dos à ces objectifs.

Dans une lettre commune, ces pays (Allemagne, Belgique, Grèce, Espagne, France, Italie, Chypre, Luxembourg, Portugal, Slovénie et Suède) réitèrent l'importance qu'ils accordent à l'évolution de l'Europe vers une "économie circulaire". Celle-ci est censée permettre de recycler une proportion très élevée de matériaux, réduisant du coup la demande de ressources naturelles.

La Belgique tient particulièrement à cette politique, qu'elle a promue dans le cadre de sa dernière présidence de l'Union, souligne-t-on de source diplomatique. Dans une remarquable unanimité, tous les ministres compétents sur la question en Belgique (Marie-Christine Marghem au niveau fédéral, Joke Schauvliege à la Région flamande et Carlo Di Antonio à la Région wallonne), se sont d'ailleurs associés à un communiqué diffusé par la ministre bruxelloise Céline Fremault, qui représente actuellement la Belgique au sein du Conseil Environnement de l'UE, pour insister la question.

Lire la suite sur 7sur7.be


  

L'Institut | Membres | Les ateliers de travail | Adhésion | Publications | Case studies | Actualité de l'économie circulaire | Publications






Librairie
Librairie





Dernier Tweet

Kedge Business School FEDEREC Fondation Nicolas Hulot GrDF La Poste
       

Institut de l'économie circulaire © 2017