L'Ademe pointe le taux de renouvellement des produits pour expliquer leur trop faible durée de vie



L'Agence de l'environnement critique le fort taux de renouvellement des produits ainsi que leur manque de qualité pour expliquer leur insuffisante durée de vie. L'obsolescence programmée est loin d'être seule en cause.


L'Ademe pointe le taux de renouvellement des produits pour expliquer leur trop faible durée de vie
Les consommateurs prendraient-ils prétexte de l'obsolescence programmée pour réduire la durée de vie des produits qu'ils possèdent ? C'est une question que l'on peut se poser à la lecture de l'avis que l'Agence de l'environnement et de l'énergie (Ademe) a publié lundi 14 mars sur l'allongement de la durée de vies produits. Allongement en faveur duquel l'établissement public se positionne bien entendu favorablement, sauf raison impérieuse de santé, de sécurité, ou de rupture technologique amenant des gains environnementaux significatifs.

"Selon un sondage de l'Institut national de la consommation réalisé en 2014, plus de 90 % des consommateurs sont méfiants vis-à-vis des industriels en estimant que la durée de vie des produits est programmée", rappelle l'Agence. Mais elle souligne leur position paradoxale puisqu'ils considèrent en même temps que les équipements sont aujourd'hui "plus utilisés, plus performants, plus efficaces et moins consommateurs d'énergie". Qu'en est-il réellement ? "Les études ne montrent pas de tendance claire sur une réduction de la durée de vie des produits", constate l'Ademe, soulignant toutefois la difficulté des comparaisons dans le temps compte tenu de l'évolution des usages des équipements.

"Plus que la programmation de leur obsolescence, c'est le manque de qualité et le fort taux de renouvellement de certains produits qui posent aujourd'hui problème", conclut l'Ademe, même si les cas d'obsolescence programmée existent bel et bien, comme l'illustre l'existence d'imprimantes qui bloquent l'impression au-delà d'un certain nombre de feuilles imprimées.

Lire la suite sur Actu-Environnement.com


Mots clés : Ademe
Lundi 21 Mars 2016

  

L'Institut | Membres | Les ateliers de travail | Adhésion | Publications | Case studies | Actualité de l'économie circulaire | Publications






Librairie
Librairie





Dernier Tweet

Kedge Business School FEDEREC Fondation Nicolas Hulot GrDF La Poste
       

Institut de l'économie circulaire © 2016