GRTgaz (GDF Suez) veut faciliter les projets de méthanisation




GRTgaz (GDF Suez) veut faciliter les projets de méthanisation
GRTgaz, principal gestionnaire des réseaux français de transport de gaz, a présenté mercredi une initiative qui vise à encourager le développement de projets de méthanisation, la transformation de matière organique en biogaz.

Cet outil, appelé Réso'Vert, consiste en un site interactif qui permet aux promoteurs de projets de biométhane qui souhaitent injecter leur production sur le réseau gazier de visualiser la canalisation la plus proche, d'en calculer la distance avec leurs installations, et de connaître le potentiel d'injection du réseau, explique la société dans un communiqué.

Les futurs producteurs de biométhane --qui remplace le méthane d'origine fossile plus connu sous le nom de gaz naturel-- peuvent également prendre contact par ce biais avec GRTgaz pour initier leurs démarches.

En complément de son offre technico-commerciale lancée en 2012, GRTgaz espère ainsi développer de nouveaux projets. 8 conventions d'étude ont été signées et les premières injections de biométhane sur le réseau de transport de GRTgaz sont attendues en 2014, a souligné la filiale à 75% de GDF Suez, qui assure le transport de gaz par gazoduc sur la majeure partie du territoire français.

Comme le rappelle l'entreprise, le biométhane est une énergie renouvelable produite à partir de la fermentation de matières organiques, elles-mêmes issues des déchets agricoles, ménagers ou industriels.

Cette énergie est en pleine phase d'émergence en France et selon le gestionnaire de réseau, 3 à 9 térawattheures (TWh) de biométhane pourraient être injectés dans les réseaux de gaz à l'horizon 2020. A titre de comparaison, la consommation gazière totale sur les réseaux gérés par GRTgaz avait atteint 461 TWh l'an dernier.


(AFP / 27 février 2013 11h01)


Mots clés : grtgaz

  

Actualité des membres | Membres fondateurs | Personnalités (politiques, chercheurs...) | Membres de l'Institut






Librairie
Librairie





Dernier Tweet

Kedge Business School FEDEREC Fondation Nicolas Hulot GrDF La Poste
       

Institut de l'économie circulaire © 2017