Environnement: 80 pour cent des Européens souhaitent que leur pays gaspille moins




D'après un nouveau sondage, la plupart des citoyens européens estiment que leur pays produit trop de déchets. L’enquête intitulée «L’attitude des Européens vis-à-vis de la gestion des déchets et l’utilisation efficace des ressources» indique que 96 % des personnes interrogées trouvent important que l’Europe utilise ses ressources de manière plus efficace: 68 % déclarent qu'il s'agit d'une question très importante pour eux, et seulement 3 % des personnes interrogées considèrent qu'elle n'est pas importante. Dans l’UE, neuf personnes interrogées sur dix trient à présent le papier, le carton, les cartons d’emballage pour boissons (90 %), les matières plastiques (90 %) et le verre (88 %), au moins occasionnellement, tandis que trois personnes sur quatre trient les déchets ménagers dangereux (79 %), les emballages métalliques (78 %), les déchets électriques (76 %) et les déchets de cuisine (74 %). Il y a toutefois de grandes différences en fonction des États membres, les réponses oscillant entre 99 % (pour le papier en Autriche) et 28 % (pour les déchets dangereux en Roumanie).
 

M. Janez Potočnik, commissaire chargé de l'environnement, a déclaré à ce sujet: «Les déchets touchent visiblement une corde sensible: les Européens souhaitent réduire le gaspillage et ils s’efforcent de mettre leurs principes en pratique. Le passage à une économie plus circulaire est par conséquent une évolution logique. L'envie de recycler davantage est là: il nous reste maintenant à mettre en place les mécanismes pour y parvenir.»
 

À la question des moyens encourageant à recycler davantage, 71 % des personnes sondées ont répondu que le fait de savoir que leurs déchets sont effectivement recyclés les inciterait à recourir davantage au tri. La majorité des répondants accueillerait volontiers davantage d'installations de recyclage et de compostage des déchets de meilleure qualité dans leur région (59 %) et serait en faveur d'incitations financières (59 %) et d'une collecte sélective des déchets plus pratique à leur domicile (51 %).

Lire la suite sur Europa.eu



  

L'Institut | Membres | Les ateliers de travail | Adhésion | Publications | Case studies | Actualité de l'économie circulaire | Publications






Librairie
Librairie





Dernier Tweet

Kedge Business School FEDEREC Fondation Nicolas Hulot GrDF La Poste
       

Institut de l'économie circulaire © 2017