Economie circulaire : 100 villes chinoises pilotes pour l'économie circulaire




Economie circulaire : 100 villes chinoises pilotes pour l'économie circulaire
Initiée par le Conseil des affaires d’Etat et par la Commission de la Réforme et du Développement, l’Economie circulaire est devenue en Chine une priorité depuis quelques années. La « Loi pour la promotion de l’économie circulaire », est entrée en vigueur depuis le 1er Janvier 2009. Celle-ci a été initiée dans un certain nombre de villes, de districts, de zones et de parcs. L’objectif consistait à expérimenter une stratégie visant à protéger les ressources naturelles, et à transformer autant que faire se peut les déchets en ressources, mais surtout à générer des politiques territoriales adaptées à la protection et au développement global des écosystèmes.

La circulaire qui vient d’être promulguée le 4 septembre 2013 par la Commission de la Réforme et du développement marque le commencement d’une nouvelle étape de la politique du gouvernement, qui étendra ces initiatives locales et expérimentales à l’échelle de la Chine entière.

Il est désormais proposé aux villes chinoises et aux localités (au niveau et au-dessus de l’échelle géographique du district) de s’inscrire dans une stratégie d’économie circulaire qui vise à la réintroduction, après usage, des ressources naturelles (solides, liquides, gazeuses, organiques) dans les cycles de production, de consommation et d’échange : la production à l’échelle de l’établissement industriel, la programmation à l’échelle de la planification territoriale, la consommation à l’échelle du citoyen, usager et consommateur, et l’échange au niveau du marché.

Les gouvernements locaux de 100 villes ou districts chinois sont ainsi appelés par cette circulaire gouvernementale à une compétition, afin que ces villes deviennent des entités pilotes pour l’économie circulaire. Attentive aux limites, voire à la cohérence parfois problématique des politiques locales de développement urbain « durable », sous forme d’éco villes, de zones et de parcs « low carbon », etc., la Commission de la réforme et du développement, dans la continuité de la loi de 2009, aidera – administrativement, politiquement et financièrement - les collectivités territoriales chinoises à promouvoir une sorte de modèle chinois de l’Economie circulaire, susceptible de concourir en Chine – selon les termes employés ci-dessous - à une sorte de « civilisation écologique ».

Jean-Claude LEVY, Conseiller spécial à la Délégation pour l’action extérieure des collectivités territoriales (Ministère des Affaires Etrangères), membre du comité d’experts de l’Institut de l’économie circulaire
Vincent AUREZ, Sciences Po., Université de Pékin
Xin WANG, Institut du développement durable et des relations internationales, Sciences Po.

Télécharger le commentaire et traduction de la circulaire n°1720 (2013) relative à la création et de la construction de villes (districts) pilotes pour l’économie circulaire en Chine :

levy_aurez_wang_economie_circulaire_chine_circulaire1720_institut.pdf LEVY_AUREZ_WANG_économie_circulaire_Chine_Circulaire1720_Institut.pdf  (128.36 Ko)


Mardi 8 Octobre 2013

  

Vie de l'Institut | Communiqués de presse | Revue de presse






Librairie
Librairie





Dernier Tweet

Kedge Business School FEDEREC Fondation Nicolas Hulot GrDF La Poste
       

Institut de l'économie circulaire © 2017