Ecofolio veut être l'architecte, le catalyseur, d'une filière papiers basée sur l'économie circulaire



Le rapport Bardy plaidait pour une filière cellulose basée sur l'économie circulaire. Alors que les négociations de réagrément d'Ecofolio approchent, Laurent Francony, son président, explique que l'éco-organisme souhaite en être l'architecte pour développer le recyclage.


Laurent Francony Président d'Ecofolio. Directeur environnement et qualité de Système U
Laurent Francony Président d'Ecofolio. Directeur environnement et qualité de Système U
Actu-environnement : En septembre dernier, Serge Bardy remettait un rapport sur l'avenir de l'industrie papetière française. Constatant qu'il n'y avait pas de filière du papier recyclé, le député SRC de Maine-et-Loire proposait de créer une large filière cellulose qui s'appuierait sur l'économie circulaire. Où en somme nous ?

Laurent Francony : Ce rapport est particulièrement intéressant car tous les acteurs, des metteurs sur le marché aux recycleurs, en passant par les papetiers, ont été réunis et se sont accordés sur une idée forte : il faut repenser l'organisation de la filière cellulose pour favoriser le recyclage. Il faut passer d'un modèle visant à éliminer les produits fibreux usagers au modèle industriel du déchet ressource. L'enjeu n'est plus seulement de recycler ou d'éliminer les vieux papiers, mais avant tout de mieux capter à moindre coût les matières premières secondaires afin d'accélérer l'innovation et l'émergence de nouveaux produits.

Quelles suites en attendre ? Les acteurs de la filière doivent agir pour concrétiser cette volonté. Nous travaillons donc sur ce sujet et nous espérons nous accorder pour renouveler le modèle. C'est essentiel de débattre sereinement de tout cela, parce qu'aujourd'hui, faute de discussion, chaque acteur cherche à amender les textes en sa faveur. Ces actions ne cherchent qu'à préserver des positions sectorielles par manque de vision globale de ce que pourrait être un système satisfaisant pour tous. Aujourd'hui, le temps est au changement, profitons-en. Décidons ensemble du projet économique et de société que nous souhaitons proposer : les vieux papiers sont nos ressources pour demain.

Lire la suite sur Actu-Environnement


Mots clés : Ecofolio

  

Actualité des membres | Membres fondateurs | Personnalités (politiques, chercheurs...) | Membres de l'Institut






Librairie
Librairie





Dernier Tweet

Kedge Business School FEDEREC Fondation Nicolas Hulot GrDF La Poste
       

Institut de l'économie circulaire © 2017