Détergents : l'allemand Rainett veut se passer d'huile de palme



Le fabricant accélère la substitution de l'huile de colza à l'huile de palme. Ses ventes ont progressé de 18 % par an en moyenne depuis 2011.


Réduire l'huile de palme à la portion congrue. C'est aujourd'hui la stratégie du fabricant de produits d'entretien bio, Werner & Mertz, dont la marque Rainett se classe numéro deux en France sur ce marché, derrière Arbre Vert. Le groupe va faire entrer dans les prochaines années des tensioactifs végétaux issus de cultures européennes dans tous ses produits. Actuellement, près de la moitié d'entre eux, soit 32 références sur 65, contiennent des huiles de colza, de lin et d'olive à plus ou moins haute dose (de 11 % dans les liquides vaisselle à 100 % dans les crèmes à récurer). « Ces composants n'atteindront jamais 100 % dans tous nos produits, mais l'huile de palme y sera bientôt minoritaire », affirme Reinhard Schneider, le PDG  de ce groupe familial d'un millier de salariés.

Cette mutation a un prix. Le recours  à ces substances entraîne des surcoûts, car elle impose de repenser les formulations chimiques des produits pour leur conserver leur propriété. « Ils sont plus chers à fabriquer, mais pas au point de nous contraindre à le répercuter sur le consommateur », explique le dirigeant de Werner & Mertz, dont la protection de l'environnement constitue l'ADN. La moitié de ses contenants plastiques sont, par exemple, issus de matières recyclées.


Des valeurs écologiques

Actuellement, les produits d'entretien écologique ne représentent que 5 % des ventes de tout le secteur en France. Mais leur part grossit trois fois plus vite que celle des produits d'entretien conventionnels. Le groupe de Mayence, qui a réalisé un chiffre d'affaires  de 318 millions d'euros en 2014, a d'ailleurs vu ses ventes progresser de 18 % par an en moyenne, depuis 2011.

Lire la suite sur LesEchos.fr



Mots clés : Werner & Metz

  

Actualité des membres | Membres fondateurs | Personnalités (politiques, chercheurs...) | Membres de l'Institut






Librairie
Librairie





Dernier Tweet

Kedge Business School FEDEREC Fondation Nicolas Hulot GrDF La Poste
       

Institut de l'économie circulaire © 2017