Communiqué de presse : Assemblée Générale Extraordinaire et Ordinaire de l'Institut de l’Économie Circulaire - 13 mars 2017




Les Assemblées Générales Extraordinaire et Ordinaire de l'Institut de l’Économie Circulaire se sont tenues dans l'après-midi du lundi 13 Mars 2017, accueillies au nouveau siège du Groupe La Poste (Paris, XVème). Réunissant les adhérents de l’Institut (entreprises, collectivités territoriales, fédérations, associations...) elles étaient dirigées par son président, François-Michel LAMBERT.
 
Divers points ont été abordés et débattus par les adhérents au cours de ces Assemblées Générales. A l'issue du rappel de l'historique de l'Institut par son président, ce dernier a procédé avec l'ensemble des participants à la relecture et à la mise à jour des statuts et du règlement intérieur, qui ont été votés à l'unanimité. Le rapport d'activité et les comptes 2016 ont été présentés et validés après des échanges et précisions, ainsi que le budget prévisionnel et le barème des cotisations de 2017. Un nouveau barème a été créé, adapté aux établissements de formation, d’enseignement et de recherche.
 
Un bilan détaillé a été fait sur les activités de l'Institut en 2016 (commissions, études, réseau d’influence, Programme National de Synergies Inter-entreprises, évènements), ses avancées de même que les axes clés à améliorer à moyen et long terme afin de donner une meilleure visibilité aux différentes initiatives mises en œuvre par l'association. L’Institut a continué à porter l’économie circulaire au niveau national, notamment auprès des territoires et dans la législation, et à l’international.
 
Rapport d’activité 2016 disponible en ligne : Rapport d'activité 2016 .

Feuille de route 2017

Outre les commissions Juridique, Europe et Commande Publique, plusieurs nouveaux groupes de travail sont lancés en 2017 : Systèmes agricoles et agroalimentaires, Indicateurs de l’économie circulaire, et à venir Financements de l’économie circulaire et BTP.

Plusieurs publications sont également prévues, dont biocarburants (dans le prolongement de l’étude 2016), réutilisations des eaux usées, et économie circulaire et révolution numérique.
 
Un partenariat a été signé avec la Métropole du Grand Paris afin d’accompagner sa démarche de transition vers l’économie circulaire : ainsi l’Institut organisera des formations pour les élus et techniciens, animera des groupes d’experts, et appuiera l’organisation d’un colloque à l’automne.

La plateforme economiecirculaire.org gagne en importance ; en 2017 la version en anglais a été lancée. Cela correspond également à un positionnement européen de l’Institut, invité par le CESE Européen à intervenir lors d’une conférence des parties prenantes le 10 mars.
 
L'Institut a pour ambition de devenir une plaque tournante de l'économie circulaire en Europe. Dans cette dynamique, il envisage prochainement de mettre en œuvre des actions pour augmenter sa visibilité et notoriété aussi bien auprès de ses partenaires que du grand public. Cette ambition ouvre le champ à la définition et à la mise en œuvre d'initiatives innovantes et fédératrices qui dans les mois à venir inscriront davantage la thématique de l'économie circulaire au cœur des actions des différents acteurs des territoires.
 
A partir du 1er Avril 2017, l'Institut aura un nouveau délégué général en la personne de Christophe DEBIEN qui succèdera à Laurence VILLE- GENTILE, la déléguée générale Sortante.

Interventions : Collectivités et groupements territoriaux engagés dans l’économie circulaire

Xavier LEMOINE, Conseiller Métropolitain à l'économie circulaire de la Métropole du Grand Paris (MGP) : l’orientation vers l’économie circulaire découle de la volonté de faire de la MGP une métropole résiliente.  La Métropole du Grand Paris s’appuie sur les 132 collectivités la composant pour capitaliser sur leurs acquis (la Ville de Paris notamment est pionnière sur le sujet) et bénéficier de relais locaux au plus près des citoyens, afin d'inscrire durablement cette nouvelle forme d'économie durable économiquement et plus respectueuse de l'environnement dans la stratégie de développement de ses territoires. Cette démarche s’appuie sur le partenariat conclu avec l’Institut de l’économie circulaire.

Jacques Billierit, Vice-Président du Conseil général du Lot et Garonne, Président de ValOrizon : syndicat départemental de traitement des déchets, ValOrizon vise à diminuer au maximum la quantité de déchets enfouis en mettant en œuvre diverses actions de sensibilisation à la réduction des déchets à la source et la valorisation des matériaux (tri, recyclage, compostage). Il a aussi pour objectif de développer la responsabilité environnementale des acteurs de ce territoire rural qui couvre 290 communes.

Nathalie Cousin, chargée du développement de l’économie circulaire de la Région Bretagne : avec une démarche de démonstration par l’exemple et l’accompagnement de projets, la Bretagne est une région pionnière en termes d'expérimentation de l'économie circulaire. Parmi les actions de 2017 : l'organisation de conférences régionales des ressources, l'animation de réseaux, d'ateliers et de journées régionales, la reconduite de l’AMI Régional et l’impulsion de la COPBzh.
 
Fait à Paris, le 15 Mars 2017


  

Vie de l'Institut | Communiqués de presse | Revue de presse






Librairie
Librairie





Dernier Tweet

Kedge Business School FEDEREC Fondation Nicolas Hulot GrDF La Poste
       

Institut de l'économie circulaire © 2017