Comment lever les derniers freins au recyclage des déchets du BTP ?



Depuis la signature de la charte sur la gestion des déchets de plâtre en 2008, les industriels ont recyclé 60 000 tonnes de déchets, soit plus de 15 % des déchets inertes de la construction. Au cours d'un débat, les principaux acteurs de la filière et les représentants des pouvoirs publics sont revenus sur les enjeux du recyclage des déchets de chantier. Des freins subsistent encore pour le développement d'une économie circulaire. Explications.


Comment lever les derniers freins au recyclage des déchets du BTP ?
Les déchets du BTP issus des chantiers de construction et de déconstruction représentent un gisement d'environ 350 000 tonnes. « Avant la signature de la charte, nous en recyclions 10 000 tonnes en 2008. Aujourd'hui, nous en valorisons 60 000 tonnes », rappelle Denis Kleiber, président des Industries du Plâtre.

Si des efforts significatifs ont été réalisés ces dernières années, ils ne sont en réalité que le fruit d'une idée qui a fait son chemin à la fois dans l'esprit des industriels et des pouvoir publics : l'économie circulaire allie bénéfices pour l'environnement et intérêts économiques.

« Aujourd'hui, on sent bien que l'économie circulaire est à la fois bénéfique pour l'environnement, représente une véritable opportunité pour la création d'emplois, participe à enrichir le savoir faire industriel et favorise le tissu des PME locales, avec des emplois non délocalisables », fait valoir Baptiste Legay, chef du département politique de gestion des déchets au Ministère de l'Ecologie.

Lire la suite sur Batiweb.com


  

L'Institut | Membres | Les ateliers de travail | Adhésion | Publications | Case studies | Actualité de l'économie circulaire | Publications






Librairie
Librairie





Dernier Tweet

Kedge Business School FEDEREC Fondation Nicolas Hulot GrDF La Poste
       

Institut de l'économie circulaire © 2017