Claude Prigent (Yprema) : "la sortie du statut de déchets, un véritable enjeu économique"




Claude Prigent (Yprema) : "la sortie du statut de déchets, un véritable enjeu économique"
Rédaction Analyses Experts : YPREMA, société leader dans le traitement des déchets et notamment les matériaux de déconstructions et les terres inertes, est un acteur majeur de l’économie circulaire : pouvez-vous nous rappeler ses principaux métiers ?

Claude Prigent : créée en 1989, YPREMA a développé et mis au point au cours de ces 20 dernières années son savoir faire en matière de production de matériaux routiers de grande qualité issus du recyclage des déconstructions du BTP.
En matière de terres, la mise en décharge atteignant des limites de capacité et l’exploitation de nouvelles carrières devenant moins accessible, YPREMA poursuit le développement de son activité de recyclage en matériaux de remblais et de fondation, dont les perspectives sont prometteuses.

Rédaction Analyses Experts : Suite à la transposition de la directive européenne, la procédure de sortie de statut de déchets est effective en France : comment avez-vous accueilli cette nouvelle réglementation ? Quelle est l’expérience d’YPREMA dans son application ?

Claude Prigent : L’enjeu économique de cette nouvelle procédure est de taille pour notre activité puisqu’à l’issue du recyclage nous disposons d’un produit commercialisable. La procédure impose de respecter quatre conditions qui certes peuvent apparaître contraignantes mais de notre point de vue elles permettent de mettre en place une organisation viable. Nous avons depuis décembre 2012 déposé 5 dossiers qui sont en cours d’examen auprès du ministère, dont le premier dossier pour la France. Notre expérience nous permet donc d’affirmer que les textes européens et nationaux sont applicables et qu’une réglementation solide associée à la maîtrise du savoir faire permet un réel développement industriel.
Il est donc nécessaire d’effectuer un vrai travail d’explication de ces textes pour stimuler le recours à cette procédure au sein des métiers du recyclage.

Rédaction Analyses Experts : Quelle est la prochaine étape pour YPREMA ?

 Claude Prigent : Notre prochaine étape est le lancement d’une franchise sur la filière du BTP. Elle va permettre à des entreprises disposant de l’espace nécessaire mais pas du savoir faire, de recycler ces déchets en produits. Ces PME sont souvent très bien organisées, certifiées et leur dispersion permet de mailler le territoire et ainsi de recycler de grandes quantités au niveau national.
Cette démarche a de belles perspectives quand on sait que les activités du recyclage sont en croissance de 7 % sur les 10 dernières années.

Source : www.environnement.efe.fr


Mots clés : yprema

  

Actualité des membres | Membres fondateurs | Personnalités (politiques, chercheurs...) | Membres de l'Institut






Librairie
Librairie





Dernier Tweet

Kedge Business School FEDEREC Fondation Nicolas Hulot GrDF La Poste
       

Institut de l'économie circulaire © 2017