Avec le cradle to cradle, les produits verts haussent le ton



Rainett et Ecover lancent des produits Cradle to Cradle pour rester en pointe d'un marché vert qui se banalise.


L'écolabel européen ne suffit plus aux meilleurs de la classe verte. Le chimiste allemand Werner & Mertz, qui distribue en France les produits d'entretien écologique Rainett, va lancer sur le marché hexagonal son premier produit étiqueté Cradle to Cradle. Ce label provenant des Etats-Unis  garantit au consommateur l'économie circulaire d'un produits. Ce label est encore rare en France, contrairement à l'Allemagne. Le spécialiste belge des produits d'entretien Ecover a déjà obtenu cette distinction pour une gamme complète en milieu d'année.

Chez Werner & Mertz, on justifie cette nouvelle stratégie par la nécessité de pousser plus loin la performance écologique de la marque et conserver de l'avance sur les concurrents. L'industriel qui fête les dix ans d'Emas, le summum de la certification verte d'entreprise, reconnaît que ces distinctions restent peu connues du consommateur. « Nous allons contribuer à les faire connaître comme pour l'Ecolabel. Celui-ci a permis de massifier les marchés des produits écologiques », assure Laurence Nedioni, porte-parole chez Werner & Mertz.

Dans les produits d'entretien, l'Ecolabel représente maintenant 4 % du marché. « Depuis l'arrivée des marques distributeur sur ce créneau en 2008, les ventes progressent bien. Nous enregistrons encore 17 % de croissance en France cette année », souligne Laurence Nedioni.

Lire la suite sur Business.lesechos.fr


Mots clés : Werner & Metz

  

Actualité des membres | Membres fondateurs | Personnalités (politiques, chercheurs...) | Membres de l'Institut






Librairie
Librairie





Dernier Tweet

Kedge Business School FEDEREC Fondation Nicolas Hulot GrDF La Poste
       

Institut de l'économie circulaire © 2017